Aller Bas de page

Le four parfait, ça existe ?...

Construction et utilisation du four à pain. C'est ici que vous pouvez poser vos questions. Vous y trouverez aussi des liens vers des sites concernant la construction de fours à pain,ainsi que les photos de construction des fours des membres du forum

Re: Le four parfait, ça existe ?...

Messagede lebearnais » Jeu Nov 02, 2017 15:39

lebearnais a écrit:salut
moi aussi pour la sole 22X11X3 mais de chez Castorama
Image

salut
je viens de corriger ma bêtise
la sole est en brique de 22X11X3
Avatar de l’utilisateur
lebearnais
 
Messages: 983
Inscription: Lun Nov 03, 2014 10:25

Re: Le four parfait, ça existe ?...

Messagede briochain » Jeu Nov 02, 2017 16:48

Bonjour
Alain dit
je viens de corriger ma bêtise

Et en pouces? ça donne quoi? toi grand voyageur (Pays Anglo Saxons) tu dois savoir :!2214_em2: :!2214_em2: :dejaout:
Peut être un effet d'optique....car sur la photo...pour du 22x11x3...ça le fait pas vraiment:|
Mai ...bon...c'est peut être moi qui "divague" :oops:
Mieux vaut mourir avec des échecs que des regrets

https://goo.gl/photos/eXYoNr3Ncmm6rJ156
Avatar de l’utilisateur
briochain
.
.
 
Messages: 3670
Images: 0
Inscription: Mer Déc 09, 2009 01:00
Localisation: allouis cher

Re: Le four parfait, ça existe ?...

Messagede lebearnais » Jeu Nov 02, 2017 18:06

briochain a écrit:Bonjour
Alain dit
je viens de corriger ma bêtise

Et en pouces? ça donne quoi? toi grand voyageur (Pays Anglo Saxons) tu dois savoir :!2214_em2: :!2214_em2: :dejaout:
Peut être un effet d'optique....car sur la photo...pour du 22x11x3...ça le fait pas vraiment:|
Mai ...bon...c'est peut être moi qui "divague" :oops:

salut à tous
ce n'est pas grace aux voyages mais à un convertisseur que je te réponds 3 cm = 1,181 Pouces
VOIR ICI
c'est bien de la brique 22X11X3 pour la sole
la base de l'igloo est en 22X11X5
surement une question de lunettes :!2214_em2: :!2214_em2: :beer:
Avatar de l’utilisateur
lebearnais
 
Messages: 983
Inscription: Lun Nov 03, 2014 10:25

Re: Le four parfait, ça existe ?...

Messagede briochain » Jeu Nov 02, 2017 19:46

Bonsoir Alain ..et les Autres
tu dis
surement une question de lunettes

Ouiiiii à n'es pas douter..j'aurais parié pour des carreaux(c'est pour cela je te proposais de voir du "sur mesure" dans une briqueterie...
Mieux vaut mourir avec des échecs que des regrets

https://goo.gl/photos/eXYoNr3Ncmm6rJ156
Avatar de l’utilisateur
briochain
.
.
 
Messages: 3670
Images: 0
Inscription: Mer Déc 09, 2009 01:00
Localisation: allouis cher

Re: Le four parfait, ça existe ?...

Messagede peatroisix » Sam Nov 04, 2017 02:36

Bonjour. Mon jambage en parpaings est sec. Je vais pouvoir m'atteler au coffrage de la dalle de béton. Je la prévois de 10 cm d'épaisseur. J'espère que ça sera assez... Vous remarquerez que je n'ai pas ouvert mon mur complétement, mais que j'ai laissé une épaisseur de 2 cm de parpaings. Je n'ai cassé que les 2 premières alvéoles. Ceci pour éviter de faire un linteau de renfort au dessus du percement, mais aussi pour ne percer que les parties utiles, afin d'éviter de devoir refaire un enduit complet côté véranda.

Image


J'ai bien pris note de vos différentes remarques :

Fran a écrit:la dalle sous l'entre du four me semble bien compliquer a realiser voir fragile dans cet configuration .

Fran, ce n'est pas toi qui a effectué de bien beaux moulages de ton four qui va me faire croire que tu trouves ma dalle compliquée à réaliser !...
Pour la fragilité, c'est vrai que je craignais ce problème. Mais il me semble que si je conçois bien le ferraillage et si j'utilise du béton fibré, cela devrait fonctionner... Enfin, je croise les doigts...

Fran a écrit:le ferraillage du béton avec la chauffe fait naitre des contraintes de dilatation qui risquent certainement de fissurer cette partie .
pour rappel , la ferraille se dilate plus que le béton qui n'aime vraiment pas cela .

Pour éviter au maximum les contraintes, je vais augmenter l'isolation en Béton cellulaire à 10 cm au lieu de 7 cm. Ce qui donnera ceci (Vue de devant et vue de derrière) :

Image

Image


Fran a écrit: l'usage de fibres a la place d'un treillis ou de fers serait a mon avis préférable mais plus difficile a maitriser le mélange ainsi que l’état de surface fini .

Je vais utiliser le béton fibré sur la partie plateforme avant, en évitant de ferrailler cette partie, mais je ferraillerai tout de même la dalle et le linteau. Pour avoir déjà effectué un béton fibré, j'ai remarqué que l'ajout des fibres au béton doit se faire au dernier tour de bétonnière pour un mélange plus homogène. Ne surtout pas les mettre avant, car les fibres s'agglomèrent entre-elles et ne servent plus à rien. Pour le rendu de surface, il est vrai que du béton fibré n'est pas facile à lisser, car des morceaux de fibres dépassent toujours. Pour mon cas pas de problème, car j'aurai un enduit de finition par dessus le béton fibré.
Ma question serait plutôt de savoir si la T° est très élevée au niveau de la dalle juste sous le béton cellulaire, et sur les savons extérieurs. Je n'arrive pas à me faire une bonne idée de cela...

lebearnais a écrit:pour ta dalle je pense comme Fran
je la diviserais en trois
1 flèche noire je ferais un linteau
2 je coulerais la dalle
3 la margelle flèche rouge coulée et posée en suite sur la dalle
cela demandera de faire une bonne recherche d’équilibre et peut être assuré par un ancrage


Alain, pourquoi diviser en trois la dalle ? Dois-je comprendre que ceci sera plus facile à réaliser ou alors que ceci permettrait d'avoir trois parties qui ne seraient pas totalement solidaires et qui pourraient donc se dilater individuellement ?
Moi je prévoyais un coffrage complet et un coulage de dalle en 1 seule fois. Au pire en une fois, en ajoutant un joint de dilatation en polystyrène de 3 mm entre :
1 - La dalle et
2 - Le linteau et la plateforme que je préfère laisser solidaires pour une question de solidité, ce qui évitera de rechercher un équilibre et de faire un ancrage, comme tu le préconises...

lebearnais a écrit:ps
quitte a avancer un peu la dalle

Non, je ne veux pas avancer la dalle car je souhaiterais ne pas voir celle-ci sortir sur toute sa largeur côté véranda, mais uniquement la partie plateforme, sous la voute de porte.

lebearnais a écrit:moi aussi pour la sole 22X11X3 mais de chez Castoram

Alors là, je ne sais plus si je mettrai des briques de 5,4 cm ou de 3 cm (ou de 1,181 Pouces... :!icon_lol: ) pour ma sole. Qu'en pensez-vous, d'un point de vue T° de cuisson, et durée de T° de la sole ? Et d'un point de vue transmission de la chaleur de la sole vers la dalle, en fonction de mon isolation en BC de 10 cm ?

Momo a écrit:Chez moi cette partie est isolée, 15 cm de BC comme le reste.
Si on peut éviter les ponts thermiques dès la construction...

Momo, tu as raison, mais cela me demanderait une épaisseur totale de ma plateforme de 10 cm supplémentaires et là je crains que ça fasse mastoc (20 cm) !... Enfin, comme ça, quoi :

Image


Bon, je pense attaquer mon coffrage lundi, alors ça vous laisse le WE pour me corriger si je me trompe, et me donner votre avis sur la suite de mon chantier. Je sais pouvoir compter sur vous tous. Merci encore et bon WE.

Charlie.
Avant : Au secours !... Après : Oh ce four !...
Avatar de l’utilisateur
peatroisix
 
Messages: 26
Inscription: Dim Fév 28, 2016 23:29
Localisation: Région parisienne

Re: Le four parfait, ça existe ?...

Messagede Fran » Sam Nov 04, 2017 08:49

salut
peatroisix a écrit:Fran, ce n'est pas toi qui a effectué de bien beaux moulages de ton four
qui ça Môaa ? je vois pas de quoi tu parle :!2214_em2:
peatroisix a écrit:tu trouves ma dalle compliquée à réaliser

c'est pas la complication a realiser , juste (et justement) sa forme .
le siporex qui arrive juste derrière , perso ça me va plutôt bien, si ça diminue la solidarités (liaison) avec le reste de la dalle, ça l'extrait plutôt bien des contraintes thermique et la c'est plutôt favorable tu vas pas non plus t’assoir dessus :mrgreen:

si tu veut couler en une seul fois je dirai:
tu rempli le coffrage du linteaux sous la dalle du four , quand tu as bien dresser la surface supérieur et pour la désolidarisée de la dalle , tu pose un papier glacé dessus avant de couler le reste de la dalle de cette façon les deux pièces ne seront pas collées entre elles mais toujours suffisamment en contact et si le papier disparait , c'est pas sont épaisseur qui manquera réellement
dis moi ce dont tu as besoin et je te dirais comment t'en passer Image 
le plus difficile n'est pas le savoir , c'est de l'apprendre et de le transmettre
Avatar de l’utilisateur
Fran
.
.
 
Messages: 7478
Images: 0
Inscription: Mer Mar 04, 2009 01:00
Localisation: Arbois Jura

Re: Le four parfait, ça existe ?...

Messagede lebearnais » Sam Nov 04, 2017 11:16

bonjour Charlie
pour la division en 3 pièces c'est bien pour permettrait d'avoir trois parties qui ne seraient pas totalement solidaires et qui pourraient donc se dilater individuellement
sur ce croquis la dalle est avancée comme je le proposais
Image
tu es en bonne voie la chaise est parfaite elle sera gourmande en béton surtout la partie arrière je comblerai avec des cailloux ou morceau de parpaing
pour la sole 3 me conviens mais d'autres avis vont venir
bon courage pour la suite
je rajoute je ne suis pas doué en dessin
mais voila à quoi je pensé
Image
et la dessus poser la 3ème pièce
Avatar de l’utilisateur
lebearnais
 
Messages: 983
Inscription: Lun Nov 03, 2014 10:25

Re: Le four parfait, ça existe ?...

Messagede peatroisix » Sam Nov 04, 2017 11:39

Fran et Alain, merci pour vos réponses.

Puisqu'on parle de dilatation des différentes parties de la dalle (Linteau, dalle, plateforme), j'avais effectivement penser à faire des joints de dilatation, pendant le coulage, en polystyrène de 3 mm ou même en papier sulfurisé, mais je n'ai jamais entendu parler de cette technique... Qui l'a déjà pratiquée ? C'est vrai que le papier est encore plus fin et prends encore moins de place que le polystyrène, mais est-ce suffisant pour désolidariser les deux parties ?
Je pense que je vais solidariser le linteau et la plateforme en les ferraillant ensemble et en fibrant le béton de la plateforme, et laisser la dalle plus indépendante, en la ferraillant seule.

Et je n'isolerais pas forcément la plateforme pour une esthétique plus sympathique, comme ça :

Image
Avant : Au secours !... Après : Oh ce four !...
Avatar de l’utilisateur
peatroisix
 
Messages: 26
Inscription: Dim Fév 28, 2016 23:29
Localisation: Région parisienne

Re: Le four parfait, ça existe ?...

Messagede lebearnais » Sam Nov 04, 2017 13:06

peatroisix a écrit:Fran et Alain, merci pour vos réponses.

Puisqu'on parle de dilatation des différentes parties de la dalle (Linteau, dalle, plateforme), j'avais effectivement penser à faire des joints de dilatation, pendant le coulage, en polystyrène de 3 mm ou même en papier sulfurisé, mais je n'ai jamais entendu parler de cette technique... Qui l'a déjà pratiquée ? C'est vrai que le papier est encore plus fin et prends encore moins de place que le polystyrène, mais est-ce suffisant pour désolidariser les deux parties ?
Je pense que je vais solidariser le linteau et la plateforme en les ferraillant ensemble et en fibrant le béton de la plateforme, et laisser la dalle plus indépendante, en la ferraillant seule.

Et je n'isolerais pas forcément la plateforme pour une esthétique plus sympathique, comme ça :

Image

re
je pense que le papier sulfurisé servira de ligne de séparation s'il doit y avoir cassure elle suivra le papier pour la dilation je pense qu'il faudrait plus épais " pour les dalles de plancher chauffant c'est du polystyrène de 3 qui est utilisé
ta conclusion me parait bien
Je pense que je vais solidariser le linteau et la plateforme en les ferraillant ensemble et en fibrant le béton de la plateforme, et laisser la dalle plus indépendante, en la ferraillant seule
à suivre
.
Avatar de l’utilisateur
lebearnais
 
Messages: 983
Inscription: Lun Nov 03, 2014 10:25

Re: Le four parfait, ça existe ?...

Messagede Fran » Sam Nov 04, 2017 14:36

salut
lebearnais a écrit:je pense qu'il faudrait plus épais " pour les dalles de plancher chauffant c'est du polystyrène de 3 qui est utilisé

on devrait dire , pour les chapes de plancher chauffant, elles n'interviennent pas dans l'infrastructure et doivent rester libre justement .
ici l'arche entre les jambage est structurelle, la dalle est structurel et la corniche devant si elle n'a pas vraiment besoin de l’être , demande quand même de bien tenir en place et la solidariser avec:
soit avec le siporex; c'est juste un rêve bien allumer
soit avec la dalle plus réaliste mais attention au phénomènes thermique et dans ce cas un ferraillage classique n'est pas des plus recommander pour une raison simple, la ferraille dilate de l'ordre de 1mm de plus que le béton par tranche de 100° et pour nos four on parle facilement de 300° donc 3mm à absorber .
dans le bâtiment tu coule en été entre 15° et 25° et ça vit entre 45° et -20° donc très peu de dilatation dans un sens et vers le froid , tu comprime le béton , ça vas dans le sens solidité bref rien a voir avec une chauffe de four .
les fibres minérales adaptée bien sur ont des coef. de dilatation bien plus proche du béton voir a l'inverse du métal mais plus dure a trouver . reste les fibres métalliques (inox ?) qui sont bien plus courtes qu'un treillis classique et bien moins contraignante en version chauffe
dis moi ce dont tu as besoin et je te dirais comment t'en passer Image 
le plus difficile n'est pas le savoir , c'est de l'apprendre et de le transmettre
Avatar de l’utilisateur
Fran
.
.
 
Messages: 7478
Images: 0
Inscription: Mer Mar 04, 2009 01:00
Localisation: Arbois Jura

Re: Le four parfait, ça existe ?...

Messagede peatroisix » Sam Nov 04, 2017 20:22

Là, on entre dans la haute technologie !...

Fran a écrit:ici l'arche entre les jambage est structurelle

Fran, si je peux te rassurer, l'arche (le linteau) sera solidement ancré de chaque côté aux jambages.

Fran a écrit: la dalle est structurel

La dalle sera posée et ancrée solidement aux jambages, également.

Fran a écrit: la corniche devant si elle n'a pas vraiment besoin de l’être , demande quand même de bien tenir en place et la solidariser

La corniche (plateforme) sera solidaire du linteau, donc pas de problème de solidité!... Je vais pouvoir m'asseoir dessus !... :099:

Fran a écrit:la ferraille dilate de l'ordre de 1mm de plus que le béton par tranche de 100° et pour nos four on parle facilement de 300° donc 3mm à absorber

Là, je ne pense pas que la ferraille dans la dalle ni dans le linteau n'atteindra les 300° !... Avez-vous des valeurs pour vos constructions ? Ça m'intéresse vraiment !...

Voici le projet de coffrage et de séparation des volumes :
En rose : La dalle bien ferraillée.
En bleu : Le linteau et la plateforme solidaires. Je ferraillerai le linteau pour l'arrimer aux jambages et j'utiliserai du béton fibré pour la plateforme.
En vert : Le papier sulfurisé pour séparer la dalle du reste.
En blanc : Polystyrène de réservation pour le cendrier dan le linteau.

Image


J'attends vos remarques. Merci à tous.
Avant : Au secours !... Après : Oh ce four !...
Avatar de l’utilisateur
peatroisix
 
Messages: 26
Inscription: Dim Fév 28, 2016 23:29
Localisation: Région parisienne

Re: Le four parfait, ça existe ?...

Messagede Fran » Sam Nov 04, 2017 22:09

peatroisix a écrit:La dalle sera ..... ancrée solidement aux jambages
pas une obligation , a part un tremblement de terre elle ne devrait pas s'envoler même sous la tempête du siècle :!fou:
c'est comme tu le sent
peatroisix a écrit: l'arche (le linteau) sera solidement ancré de chaque côté aux jambages.

pour moi c'est plus le contraire , je vois plus les jambage riper de coté (bien que pourquoi donc) que le linteau prendre la route ..
ici aussi le seul poids est deja suffisant . la aussi comme tu le sent
peatroisix a écrit:La corniche (plateforme) sera solidaire du linteau

honnêtement je voyais pas le montage comme ça en fait pas de soucis bien au contraire , mais alors ça justifie un peu plus la liaisons linteau jambage . je retire au moins partiellement ce que j'en disait pour éviter la bascule avant

par contre , une recommandation ici pour le ferraillage de la dalle , en considérant qu'elle repose sur ses bords ou peu s'en faut la ferraille doit se situer en partie basse de l’épaisseur et si possible entre 3 et 4 cm de la face inférieur donc.

les raisons : +de par son simple poids , la dalle vas vouloir se cintrer et faire la cuvette attention j’exagère pour le raisonnement ; donc la matiere travaille sur la face supérieur en compression et la le béton est très fort mais sur sa face inférieur c'est une force de traction qui doit être retenue par les acier et donc on les met ici vers le bas . 1er point
deuxième il faut soustraire les aciers de l’oxydation toujours possible si ils se trouve trop près d'une face . cette oxydation est destructive pour le béton puisque la rouille dilate la section des barres . l’expérience en ce domaine donne une distance de plus de 3 cm pour s'en protéger bien que l'environnement d'n four soit plutôt sec c'est utile de s'en préoccuper . il n'est que de voir le nombre de bâtiment en béton armer des 1eres heures lacérés de fissures marrons du a ce problème . le cancer du béton armé
dis moi ce dont tu as besoin et je te dirais comment t'en passer Image 
le plus difficile n'est pas le savoir , c'est de l'apprendre et de le transmettre
Avatar de l’utilisateur
Fran
.
.
 
Messages: 7478
Images: 0
Inscription: Mer Mar 04, 2009 01:00
Localisation: Arbois Jura

Re: Le four parfait, ça existe ?...

Messagede Momo » Sam Nov 04, 2017 23:22

Eh bien ça me semble prendre une bonne tournure.

Pour les différentes températures en utilisation, j'avais fait une campagne de mesures, c'est sur mon sujet les fours de Momo.

Je vais voir pour le lien.
Avatar de l’utilisateur
Momo
.
.
 
Messages: 5886
Inscription: Mer Nov 21, 2007 01:00
Localisation: Strasbourg

Re: Le four parfait, ça existe ?...

Messagede Momo » Sam Nov 04, 2017 23:44

Voilà j'ai retrouvé :

<< a la remise en route j'ai fait une campagne de mesure de t° diverses et variées,

les résultats en sont dans une autre discussion, ici:

http://www.auxfoursapain.com./viewtopic ... 9&start=30

a+
Momo>>

Mais je te conseille de jeter aussi un œil sur mon sujet "les fours de Momo" notamment à partir de la page 10 il y a pas mal d'infos, ( je te remonte le sujet)
Avatar de l’utilisateur
Momo
.
.
 
Messages: 5886
Inscription: Mer Nov 21, 2007 01:00
Localisation: Strasbourg

Re: Le four parfait, ça existe ?...

Messagede Fran » Dim Nov 05, 2017 08:43

salut
[quote="peatroisix"]
Là, je ne pense pas que la ferraille dans la dalle ni dans le linteau n'atteindra les 300° !... Avez-vous des valeurs pour vos constructions ? Ça m'intéresse vraiment !...
sans prendre les valeur de la simulation pour absolue, celle presentée ici Image (sans oublier les pages précédentes Merci Momo d'avoir repêcher le sujet) donne deja des température de dalle supérieur a 112°K soit quelques 160°C (bien de chez nous)
c'est deja un écart de dilatation de plus de 1 mm entre béton et armature.
on ne peu pas vraiment se fier a la température de surface relevée sous la dalle , on voit ici sa très rapide progression vers l'interieur de la matiere
dis moi ce dont tu as besoin et je te dirais comment t'en passer Image 
le plus difficile n'est pas le savoir , c'est de l'apprendre et de le transmettre
Avatar de l’utilisateur
Fran
.
.
 
Messages: 7478
Images: 0
Inscription: Mer Mar 04, 2009 01:00
Localisation: Arbois Jura

PrécédenteSuivante

Retourner vers Construire et réussir son four à pain

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Bing [Bot] et 5 invités

Aller Haut de page