Aller Bas de page

Four baril

Construction et utilisation du four à pain. C'est ici que vous pouvez poser vos questions. Vous y trouverez aussi des liens vers des sites concernant la construction de fours à pain,ainsi que les photos de construction des fours des membres du forum

Re: Four baril

Messagede francisfrancis » Jeu Fév 23, 2017 01:47

Hello,
un petit retour sur le four bidon, euh baril! :roll:

Je l'ai donc recouvert d'une couche terre-sable avec des morceaux de briques concassées dedans, environ 7cm d'épais, recouvert d'un premier mélange terre-paille et j'ai laissé sécher le tout un bon mois, le temps de peaufiner la toiture et structure de la remorque.

Image Image

Aujourd'hui premier petit feu pensant que c'était à peu prés sec, et première surprise ça ne l'ai pas du tout puisque rapidement ça s'est transformé en terrain de germination!!

Image

Eh oui le problème avec cette structure acier c'est que ça ne sèche que vers l'extérieur et donc ça prend encore plus de temps. Egalement j'ai pu me rendre rapidement compte que lors de la chauffe de la vapeur d'eau se créé et viendra inéluctablement oxyder l'acier malgré la chaleur..après j'ai pas chauffé beaucoup donc je ne sais pas comment ça réagira à plein régime. Très déstabilisant en tout cas comme expérience de chauffe par rapport à mon premier four argile.

A suivre!
Avatar de l’utilisateur
francisfrancis
 
Messages: 20
Inscription: Mar Jan 19, 2016 11:02
Localisation: 14 caen

Re: Four baril

Messagede Fran » Jeu Fév 23, 2017 13:57

salut

francisfrancis a écrit:transformé en terrain de germination!!

du champs au four ...
difficile de faire plus court :!2214_em2:
dis moi ce dont tu as besoin et je te dirais comment t'en passer Image 
le plus difficile n'est pas le savoir , c'est de l'apprendre et de le transmettre
Avatar de l’utilisateur
Fran
.
.
 
Messages: 7482
Images: 0
Inscription: Mer Mar 04, 2009 01:00
Localisation: Arbois Jura

Re: Four baril

Messagede dédé08 » Jeu Fév 23, 2017 15:45

Fran a écrit:salut

francisfrancis a écrit:transformé en terrain de germination!!

du champs au four ...
difficile de faire plus court :!2214_em2:


C'est un circuit fermé, la farine à domicile !!!!
Avatar de l’utilisateur
dédé08
.
.
 
Messages: 3204
Inscription: Lun Juin 23, 2008 00:00
Localisation: Charleville-Mézières

Re: Four baril

Messagede bricoltou » Dim Fév 26, 2017 21:56

Bonjour tous.
Je vais être le rabat-joie du jour (je suis d'un naturel pessimiste je le sais.) :cry:
Je ne sais pas trop ce qui va se passer lors de la première chauffe, mais, et j'espère me tromper il y a de forts risques pour que la terre craque dans tous les sens. En poterie, on compte un coef de rétractation au séchage de 10 % par rapport à l'argile humide. Étant donné que tu as recouvert de terre, l'extérieur du bidon, qui lui, est en métal. D'une part la terre va se contracter au séchage, d'autre part, le métal va se dilater pendant la chauffe. Donc grosses fissures en perspective. J'avais mis un lien vers le site de Barnabé, qui a construit son four avec un chauffe eau électrique, (mais avec un bidon c'est pareil) mais lui, a plaqué l'argile à l’intérieur du four. J'ai vu ce type de construction de four ailleurs et dans la plupart des cas, les bricolos (bricoleurs écolos) procédaient de cette façon. En tapissant l'intérieur du bidon, la terre en séchant, laissera un espace vide qui permettra à la tôle pendant la chauffe, de se déformer sans risquer de détruire le four. L'ajout de paille permet de donner une certaine cohésion à la masse de terre, mais elle ne peut pas contrer la force que peut exercer la dilatation du métal sur une terre plaquée à l'extérieur.
Il faut aussi avoir en tête, que l'argile, dans ce cas, restera de la terre sèche, et donc, ne pourra avoir les propriétés de la terre cuite même en y faisant des feux d'enfer. La terre sera très fragile et le moindre choc en cassera des petits morceaux. Il faudrait faire très attention, mais pour l'usage prévu, ça me semble assez difficile, surtout en mobile. Pour obtenir une terre cuite, il faudrait que l'ensemble du four, (intérieur et extérieur en même temps) soit soumis à une température minimum de 800 à 900° avec montée progressive pendant plusieurs heures (100° à l'heure jusqu'au maxi). En effet, la terre, même bien sèche, contient toujours un peu d'humidité, qui si on la chauffe trop rapidement, provoque l'éclatement de poches de vapeur qui font à leur tour éclater la terre. (ça a déjà été dit un peu plus haut par Fran il me semble) puis refroidi doucement pour éviter un choc thermique. Une astuce peut être utilisée pour durcir la surface de terre sèche, est de la badigeonner avec de l'eau saturée de sel. On peut reproduire l'opération autant qu'on veut tant que la terre peut "boire" la solution . Il faut bien sur, que la terre ait bien séché avant d'allumer le four. Après plusieurs traitements de la sorte,et avec la chaleur, la terre prend un aspect vernissé et la surface est bien plus solide.
Je crois me rappeler qu'il y a quelques années, quelqu'un (un certain gérard) avait construit plusieurs fours de campagne (provisoires) dont un avec un bidon. Il avait laissé le bidon entier mais l'avait placé dans une tranchée creusée dans le sol. Puis il avait recouvert le bidon de terre et de pierres. La chauffe se faisait par le dessous du bidon, dans la tranchée (je ne me souviens plus trop des détails). Dans ce cas, il n'y avait pas de risque que la terre craque puisqu'il ne s'agissait pas d'argile et elle pouvait donc suivre les déformations de la tôle. Ce type de four n'est pas fait pour durer dans le temps.
J'espère me tromper. La réalisation est magnifique, menuiserie et tôlerie, ça serait vraiment dommage qu'un tel travail soit réduit à rien à cause de mes conneries,
Voilà ! Si mon blabla peut être utile, tant mieux, sinon, excusez moi pour le dérangement. :oops:
Bise à tous.
Merci Briochain pour tes conseils. Ça m'a évité de tout paumer encore une fois.
Avatar de l’utilisateur
bricoltou
.
.
 
Messages: 359
Inscription: Sam Juil 08, 2006 00:00
Localisation: Au sud de Paris

Re: Four baril

Messagede briochain » Lun Fév 27, 2017 08:48

Bonjour à Vous
@ Pascal (bricoltou)
belle démonstration que la tienne et certainement de la "graine" à retenir...
Notre Ami francisfrancis pourras je pense, en faire son profit
'(Bravo pour ta "longue démonstration" qui ne c'est pas "perdue" :smiley229:
Je vais être le rabat-joie du jour (

Des "rabats joie"comme Toi sont bien utiles parfois :!2214_em2:
excusez moi pour le dérangement.

Ben..à mon avis....tu peux "y revenir!!!" :wink:
Mieux vaut mourir avec des échecs que des regrets

https://goo.gl/photos/eXYoNr3Ncmm6rJ156
Avatar de l’utilisateur
briochain
.
.
 
Messages: 3678
Images: 0
Inscription: Mer Déc 09, 2009 01:00
Localisation: allouis cher

Re: Four baril

Messagede francisfrancis » Lun Fév 27, 2017 20:08

Merci Bricoltou pour cet avis bien senti! pas du tout rabat-joie au contraire ça me conforte même dans certains choix!
En effet, tes projections correspondent aux questions que j'ai déjà émises ici un peu plus tôt.
Il est certain que ce projet présente beaucoup d'inconnues mais le seul risque étant de se planter, pourquoi ne pas tester :mrgreen:

bricoltou a écrit:mais lui, a plaqué l'argile à l’intérieur du four.

J'ai vu cette vidéo où le bidon est en fait un aide-maçon.
Mon four étant mobile le bidon n'a pas la même utilité, il sert de support à l'argile pour que la voute résiste aux chocs.


bricoltou a écrit:Il faut aussi avoir en tête, que l'argile, dans ce cas, restera de la terre sèche, et donc, ne pourra avoir les propriétés de la terre cuite même en y faisant des feux d'enfer. La terre sera très fragile et le moindre choc en cassera des petits morceaux

J'avais pensé à ça et donné ici le mode opératoire des différentes couches.
J'ai donc fait une 1ère couche terre+sable très sèche dans laquelle j'ai disposé des chutes de briques (comme on peut le voir sur une des photos plus haut), justement pour ne pas que cette couche parte en poussière à force avec les dilatations successives…
J'ai recouvert de terre+sable, pour arriver à un total d'environ 6-7cm d'épais, puis une 1ère couche terre+paille avec beaucoup de terre.

Encore une fois j'aurais peut-être dû attendre une chouillat d'avantage entre chaque couches pour que ça sèche plus vite car avec l'acier à l'intérieur l'humidité à du mal à remonter, surtout que c'est pas franchement la meilleure époque de l'année pour faire sécher de l'argile...
En attendant j'observe comment tout ça se comporte; je pense qu'après avoir fait plusieurs chauffes progressives (et si tout ne part pas en miettes) je coulerais une petite mixture dans les plus grosses fissures avant de finir d'isoler en terre-paille selon les besoin (qui risques d'être conséquents…)

Jusque là la plus grosse frustration c'est lors de la chauffe de ne pas pouvoir voir la voute "répondre à la flamme", après je ne suis monté qu'à 160°C (t°C voute)…
Avatar de l’utilisateur
francisfrancis
 
Messages: 20
Inscription: Mar Jan 19, 2016 11:02
Localisation: 14 caen

Re: Four baril

Messagede bricoltou » Lun Fév 27, 2017 23:06

Bonjour francisfrancis

De toute façon, rien de tel que l'expérience personnelle. Nous au début, on parlait toujours de masse thermique pour nos fours, mais l'expérience des uns et des autres a révélé qu'il valait mieux une bonne isolation plutôt qu'une grosse masse thermique. La masse thermique importante est très utile pour des fours utilisés tous les jours par des professionnels, pas pour les petits fours amateurs.
Du coup, ce que nous constatons en façonnage de l'argile et en poterie, n'est pas forcément valable pour la construction d'un four. C'est d’ailleurs pour cette raison que j'ai dit que j'espérais me tromper.
En revanche, l'hiver et une atmosphère humide n'est pas forcément un mal pour le séchage (hors gel bien sur). Lorsque nous mettons nos pièces à sécher, nous les recouvrons de film polyane ou sacs de super-marcher pour un séchage plus lent. La terre a le temps de prendre sa place lors de sa rétractation et ça évite les fissures et crevasses. De plus, ça favorise un séchage à cœur.
Je suis impatient de voire le résultat de tes premières cuissons. Ton four est vraiment très beau. C'est ce genre d'expérience qui enrichit le forum.
"Ils ne savaient pas que c’était impossible, alors ils l’ont fait."
Avatar de l’utilisateur
bricoltou
.
.
 
Messages: 359
Inscription: Sam Juil 08, 2006 00:00
Localisation: Au sud de Paris

Précédente

Retourner vers Construire et réussir son four à pain

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Bing [Bot] et 6 invités

Aller Haut de page